Seras-tu un rebelle ou l'empereur de l'univers web?

La 1ère WEBJAM de Tahiti

1e webjam en Polynésie française

1 décembre 2017
3 décembre 2017

  • Polynésie française
Dans le cadre de sa première édition, le Cnam de Polynésie française, dirigé par Christophe Gomez, et l’Université du Québec en Abitibi-Tamiscamingue, en collaboration avec la DGEN, la fondation FACE et le SEFI, présente la 1e WebJam organisée entre la Polynésie française et le Québec. Cette WebJam est un évènement au cours duquel les équipes formées de codeurs faisant partie du Cnam et de jeunes décrocheurs scolaires seront amenés à développer un projet numérique, créer un site Web en 48 heures

Pour l’occasion, des équipes multidisciplinaires travailleront au sein de 2 espaces de de travail alloués spécialement pour l’événement : les bureaux de la Direction Générale de L’économie Numérique, sous la tutelle du Ministère idoine, pour les participants de la Polynésie française et dans les infrastructures de l’Uqat pour les participants du Québec.
Dans le souci de contribuer à la diminution de la fracture numérique en Polynésie française et au Québec, de faire naitre des nouvelles passions dans le secteur du numérique, les équipes de la WebJam intégreront une cohorte d’adultes en grandes difficultés (décrocheurs Polynésiens et Amérindiens, demandeurs d’emploi de longue durée…). La Fondation FACE ayant comme mission de lutter contre toutes formes d’exclusions en Polynésie française représentée par son Président, M. Vincent Fabre, aura la charge de repérer des talentueux Polynésiens issus des quartiers défavorisés de Tahiti.
Enfin, M. Leon Dupuis, jeune talent canadien dans le secteur du numérique ayant intégré l’équipe du Cnam récemment, sera notre principal animateur.
Les heureux lauréats gagneront des oculus rift offert par le Cnam PF

Les objectifs

Le site Web doit répondre à une thématique ou problématique ciblées qui sera transmise en début d’évènement.
L’objectif principale de cet événement est de permettre aux apprentis codeurs de l’action de formation «analyste – développeur» du Cnam et aux étudiants de l’UQAT de s’exprimer librement sur une thématique commune en mettant en mouvement les compétences acquises au cours de leur formation. D’une manière plus transversale, cette compétition permettra de développer des aptitudes de communication et de management interculturel. Pour finir, l’idée générale de cet événement est de repérer de jeunes talents décrocheurs motivés à poursuivre dans la formation ‘Tahiti Code Camp » qui leur permettra de s’épanouir dans l’écosystème numérique et de s’insérer dans le monde professionnel.
En effet, le Ministère de l’économie numérique représenté par M. Jean Christophe Buissou, a validé le financement et la mise en oeuvre du cycle de formation «Tahiti Code Camp » de 8 semaines destiné à l’apprentissage du code informatique, programmé pour la première à fin février 2018. Cette action sera accessible à tous et particulièrement à des publics éloignés de la formation et/ou de l’emploi, dans l’esprit start-up, avec in fine et pour les plus motivés d’entre eux, un accompagnement à l’insertion professionnelle dans une entreprise locale ou/et à la mise en oeuvre de start-up.

Les participants

Les profils attendus sont principalement des :

  • Codeurs (issus des formations Cnam et celles de l’UQAT),
  • Décrocheurs scolaires au Québec et en Polynésie française,
  • et toute personne pouvant apporter sa contribution au défi.

Ces derniers travailleront en 6 équipes de 5 personnes maximum par équipe (3 codeurs expérimentés + 2 décrocheurs).
Un gestionnaire de projet devra être clairement identifié au moment de l’inscription

Lieux de travail

2 espaces de travail seront mis à disposition :

  • à Rouyn-Noranda (UQAT) 445 Boulevard de l'Université, QC J9X 5E4, Canada
  • à Tahiti (DGEN), 1er étage Immeuble Toriki - 98713 Papeete

Date de connaissance de la problématique

Elle sera adressée directement aux représentants de chaque équipe, aux dates et heures:

  • QUEBEC: vendredi 1er décembre 13 h
  • TAHITI : vendredi 1er décembre 8 h

Les moyens mis à disposition

  • Accès à des espaces de travail sur les 2 sites
  • Liste de sources et de données statistiques en lien avec la problématique.
  • Coachs mis à disposition sur les sites
  • Emulateurs (Brainstormers) dans chacun des centres

Restitution des travaux

Dimanche 3 décembre 2017 à 9 h (Tahiti), 14 h (Rouyn-Noranda)
Après 48 h, les équipes devront soutenir leur projet (speech de 10 min maximum) et présenter leur prototype devant un jury composé des coachs, accompagné d’experts ou/et d’acteurs en lien avec la thématique, qui distinguera le meilleur projet et qui pourra être affiner par la suite. Le jury sera Président par Monsieur le Ministre de l’économie numérique de PF ou son représentant.
Toutes les présentations se feront par l’outil Skype étant donné la mixité des équipes.
Les éléments techniques seront envoyés pendant la WebJam.
Les réalisations exécutées dans le cadre de la WebJam tombent sous l’égide des textes de lois régissant les droits d’auteurs et la propriété intellectuelle.
Sauf demande explicite écrite adressée au Cnam PF ou à l’UQAT, l’inscription à l’événement engage les participants à concéder gratuitement au Cnam et à l’UQAT l’exploitation de leur production et de permettre de communiquer sur tout support dans le cadre de cette opération.

Les critères d'évaluation

Le jury portera une attention particulière sur les points suivant :

  • Le projet doit être innovant et audacieux
  • Le prototype doit respecter la thématique et les objectifs de la WebJam
  • Le projet se doit être réaliste pour envisager une mise en oeuvre dans des délais rapides
  • La qualité du prototype : design, accessibilité, expérience utilisateur
  • L’équipe doit réussir à convaincre le jury sur le sérieux de sa démarche
  • La qualité de la présentation doit être convaincante et respecter le temps alloué.

Que la meilleure équipe gagne….

Webjam du Cnam Polynésie