Exposition

Objets du fenua — nouveaux regards

4 avril 2018
22 avril 2018

  • Paris Musée des arts et métiers
60 rue Réaumur - Paris 3e
Réalisée par le Cnam Polynésie française, en collaboration avec le gouvernement de Polynésie française et la compagnie aérienne Air Tahiti Nui, l'exposition Objets du fenua — nouveaux regards propose une autre vision de la Polynésie contemporaine, affranchie des représentations exotiques souvent associées à cette région du monde. À découvrir du 4 au 22 avril dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d'Art (JEMA) 2018.

Objets du fenua - nouveaux regardsPays d’outre-mer au sein de la République, la Polynésie française est un ensemble de 118 îles éparses, réparties sur une surface maritime grande comme l’Europe. Peu après sa découverte au XVIe siècle, cette région du monde est mythifiée et sublimée tant par les textes des premiers explorateurs (A. de Mendaña, L.-A. de Bougainville, J. Cook, …) que ceux des auteurs occidentaux de passages (H. Melville, P. Lotti, V. Segalen, …) et bien entendu par l’œuvre du peintre Paul Gauguin (1848-1903).

De nos jours encore, le nom de Gauguin résonne comme une évocation des rêveries du bout du monde. Parfois confondue avec les îles qui lui ont servi de motif, la production de Gauguin est détournée jusqu’à devenir l’écho d’un monde rêvé, d’une Polynésie fictive.

Un fenua en pleine mutation

Mais qu'en est-il dans la réalité ? La Polynésie française est une terre de contraste où les traditions côtoient l’industrialisation de pointe et la société de consommation. Les œuvres présentées dans Objets du fenua interrogent cette réalité et invitent à porter un regard renouvelé, différent, sur un lieu que les peintures de Gauguin ne peuvent représenter à elles seules.

Les artistes regroupés pour cette exposition proviennent d’horizons variés, mais partagent tous la passion d’un fenua (mot tahitien qui désigne une île, un territoire, un pays) en pleine mutation, en pleine redéfinition de son identité. Leurs œuvres étudient le rapport au monde actuel au moyen d’éléments et de pratiques provenant de la société de consommation, et posent en filigrane la question suivante : connaissons-nous réellement la culture polynésienne ?

Face aux diverses tentatives d’acculturation, la Polynésie française a fait preuve de résilience pour parvenir à conserver son authenticité. Les artistes présentés dans l’exposition, qui ne sont pas tous polynésiens, reflètent ce processus de mixité culturelle qui fait de la Polynésie française d’aujourd’hui une terre d’accueil, un lieu où dialoguent les cultures et les savoirs.

Découvrir les artistes exposés : HELL TON JOHN, dit HTJ, KNKY (KANAKY), ANDREAS DETTLOFF, JONATHAN MENCARELLI, TAHE, TAHE DROLLET
 

Cette exposition est réalisée par Le Cnam Polynésie française.